• [L’industrie c’est fou] Une base sur Mars construite grâce au sang et à l’urine des astronautes ? vendredi 24 septembre 2021 - 05:30
    Des chercheurs britanniques estiment que mélanger des fluides corporels humains aux roches présentes sur Mars permettrait de construire des bâtiments solides, en minimisant les coûts. Une piste de plus pour faciliter l'éventuelle colonisation de la planète rouge. Pendant que le rover Perseverance fore les roches martiennes pour collecter ses premiers […] Lire l'article
    Redaction
  • Aurore Saintigny (Calinescence) : La mécanique du cœur vendredi 24 septembre 2021 - 05:00
    Nommée aux Trophées des femmes de l'industrie 2021 de L'Usine Nouvelle, Aurore Saintigny a laissé derrière elle 20 ans d'ingénierie dans l'automobile pour fonder Calinescence, qui facilite le maintien du lien entre un bébé hospitalisé, notamment pour grande prématurité, et ses parents. On n’échappe […] Lire l'article
    Redaction
  • Malgré la crise des sous-marins, l’IMT Atlantique veut poursuivre ses recherches communes avec l’Australie vendredi 24 septembre 2021 - 04:30
    Le partenariat stratégique entre la France et l’Australie avait resserré les liens des mondes de la recherche et de l’enseignement supérieur des deux pays. L’école d’ingénieurs IMT Atlantique avait lancé des collaborations et un laboratoire commun soutenu par Naval Group. Des travaux qu'elle compte poursuivre. La rupture du […] Lire l'article
    Redaction
  • Les industriels de la fenêtre innovent dans le pilotage digital et le recyclable vendredi 24 septembre 2021 - 04:00
    Ventilation automatique par l’air, détection de présence intégrée, maniabilité améliorée… Nombreuses sont les nouveautés sur le marché de la fenêtre, qui profite de l&rsq...
    Redaction

Pages Club

Zones & Procédures

Les zones.

L’espace aérien au-dessus du terrain de Moret est limité au FL 55 et c’est une zone A, donc INTERDITE à la pénétration VFR (les cartes qui représentent ces zones sont affichées en salle pilote).

L’altitude utilisable autorisée, change avec le QNH. Un tableau de conversion est à votre disposition salle pilotes.

En tant que commandant de bord, il est de votre devoir de vous tenir au courant sur les limites des zones autorisées, ainsi que sur les altitudes de vol maximales permises. Rappelez-vous que ces différents espaces ont été créés pour votre sécurité, c’est-à-dire par exemple pour éviter de se retrouver nez à nez avec un avion de ligne volant à 500 Km/h ou plus, et ayant une masse consédérable.

Leur respect est donc impératif.

Toute infraction à cette règle peut mener au renforcement de mesures contraignantes, ce qui serait préjudiciable pour tous les membres du vol à voile. Chaque commandant de bord est responsable, sa licence fédérale peut être suspendue ou supprimée, sa licence de pilote peut être également suspendue ou supprimée par la DGAC, sans compter des peines judiciaires possibles.

Les procédures radio.

La fréquence terrain du CVVFR est 123,50.

C’est une fréquence AVION pour tous les terrains ne disposant pas de fréquence particulière. Avant le décollage, il faut confirmer auprès du remorqueur que la radio fonctionne par un bref essai (Ex : Kilo Lima de Charlie Tango pour essai).

À l’issue d’un remorqué, on n’annonce pas « largué » à la radio, ceci afin d’éviter les confusions s’il y a d’autres activités vol à voile dans la région.

Ensuite, le pilote se doit de garder la même fréquence tant qu’il reste proche du terrain (en « local »), pour une raison de sécurité.

L’utilisation de la fréquence circuit (123.050) est autorisée si le pilote gagne de l’altitude et quitte le local du terrain et part sur la campagne (avec l’accord du chef-pilote ou de l’instructeur chef de piste). À chaque fois que l’on quitte une fréquence, il faut faire une annonce radio sur la fréquence que l’on quitte et une autre annonce sur la nouvelle fréquence (on écoute avant de parler).

Les vols sans radio en état de marche sont interdits au CVVFR (et dans la plupart des clubs).

En vent arrière, une annonce radio est obligatoire. Le message radio doit comporter le terrain, la piste en service (06 ou 24), ainsi qu’une information au sujet du train d’atterrissage (soit « train fixe », soit « train sorti, verrouillé et vérifié », effectuée en vérifiant effectivement la position de la manette de train), et au sujet des ballasts (vides !) si le planeur a décollé ballasté, ceci pour avertir le responsable de piste et prévenir les oublis.

Message type :

  • Moret, planeur Fox Alfa Mike vent arrière O6 train fixe.

Puis en étape de base (pour la sécurité avec les avions) :

  • Moret Alfa Mike, base 06.

Puis en finale (pour la sécurité avec les avions) :

  • Moret, Alfa Mike, Finale 06.

Si un pilote s’aperçoit qu’il ne peut éviter de se « vacher » (c’est à dire se poser dans un champ, dans le jargon vélivole !), il doit au préalable l’annoncer auprès des autres pilotes du club sur la fréquence club ou circuit.

Il est même conseillé de s’annoncer en circuit de piste de son champ, comme sur le terrain, en n’oubliant pas bien sûr de préciser que son train est sorti et verrouillé !


Et maintenant, bons vols !!!

Rédaction: Christophe Szczygielski