Paris Île de France Météo France

  • Cap Envol – Une deuxième édition réussie ! vendredi 10 juillet 2020 - 06:06
    Pendant une semaine et pour la seconde année consécutive, le Centre de Vol à Voile de l'Ubaye, a accueilli Cap Envol The post Cap Envol – Une deuxième édition réussie ! appeared first on Fédération Française de Vol en Planeur.
  • Jeu concours – Apprends à piloter un planeur comme Steve McQueen mardi 7 juillet 2020 - 12:53
    Envie de devenir pilote de planeur ? Nous avons une excuse parfaite pour commencer le planeur dès aujourd’hui ! The post Jeu concours – Apprends à piloter un planeur comme Steve McQueen appeared first on Fédération Française de Vol en Planeur.
  • Le Championnat de France de Vol en Planeur 2020 est maintenu ! vendredi 26 juin 2020 - 08:08
    La Fédération Française de Vol en Planeur et l'association de Vol à Voile Yonnais vous confirme la tenue du Championnat de France de vol en planeur 2020 The post Le Championnat de France de Vol en Planeur 2020 est maintenu ! appeared first on Fédération Française de Vol en Planeur.
  • L’app FFVP mardi 23 juin 2020 - 08:09
    Que vous soyez stagiaire, pilote, instructeur ou dirigeant d'un club, l'APP FFVP facilite la vie de tous les vélivoles. The post L’app FFVP appeared first on Fédération Française de Vol en Planeur.
  • Stage jeunes FI(s) vendredi 19 juin 2020 - 10:40
    Tu as entre 18 et 30 ans, tu souhaites devenir instructeur et t'engager à enseigner le vol en planeur pendant minimum 3 saisons au sein de ton club The post Stage jeunes FI(s) appeared first on Fédération Française de Vol en Planeur.

Pages Club

Vol d’onde à Barcelonnette 2009

Sur cette photo, on peut voir que le planeur est à près de 6 000 m au-dessus du niveau de la mer.
Là où il se trouve, le planeur est limité en altitude au niveau 195, et présentement, il se trouve près du niveau 180.

Le pilote respire de l’oxygène en bouteille, à l’aide d’une canule. A cette altitude il est rare, et au-delà de 3 800 m, par rapport au niveau de la mer, l’oxygène est obligatoire.

S’ il n’avait pas d’oxygène, il serait en hypoxie.

Une vue des sommets du Queyras, et le pilote se dirige vers un trou de Foehn, qui lui permet d’être dans  » l’onde  » (tranche d’atmosphère, calme et ascendante).