Paris Île de France Météo France

Pages Club

SSA des Hauts de Seine Sortie collective du 26 octobre 2013

Lors d’une précédente assemblée générale de la Section Vol à Moteur de la SSA des Hauts de Seine, il avait été décidé d’effectuer une sortie collective à destination de l’aérodrome de Château Thierry – Belleau (LFHH). Cette plateforme étant nouvellement ouverte à la circulation aérienne publique depuis juin 2012. L’objectif était de confirmer aux autorités locales le bien fondé de leur décision. Pour des raisons de mauvais temps nous n’avions jamais pu concrétiser.

 

Différentes entreprises aéronautiques sont installées sur la plateforme et participent à la prospérité de la zone. L’une d’entre elles développe des activités autour de la mise en œuvre d’hélicoptères ULM.

Il s’agit d’HELI LIGHT ULM (www.helilightulm.fr).

Un contact personnel entre le Pdt de la SSA et les dirigeants de cette jeune entreprise a permis d’organiser une visite « privée » des installations et de leurs nouveaux appareils. En effet la Classe 6 « hélicoptères ultra légers (ULM) » est apparue dans la règlementation aéronautique française en février 2012, donc tout récemment.

Rendez vous est pris pour le samedi 26 octobre 2013. Tous les pilotes de la Sections Vol à Moteur ont été invités par le secrétaire de la Section. Les pilotes libres et intéressés ont formé trois équipages : deux avions au départ de Pontoise-Cormeilles (95) et un autre au départ de Saint Cyr l’Ecole (78). Tout le monde a prévu de se retrouver à Château Thierry entre 12 et 13h pour partager les casse-croûtes.

La navigation est relativement simple, si ce n’est qu’il faut éviter différentes zones urbaines et passer au nord de Paris dans un « couloir » formé par les espaces interdits qui protègent les aérodromes de Creil et de Roissy-Charles de Gaulle.

Photo 2 : Préparation de la navigation LFPT / LFFH

Malheureusement et comme souvent en région parisienne, les problèmes viennent de la météorologie. Pour résumer : le temps est pourri.

Les nuages sont bas et compacts. Le vent est relativement fort. Et le plus embêtant, ce sont les paquets de pluie qui traversent la France du Sud-Ouest vers le Nord-Est avec bien évidemment sur leur trajectoire Château Thierry. Depuis 10 heures du matin, les pilotes de Pontoise (LFPT) sont rivés sur les images satellites du site www.sat24.com qui permettent de voir et d’estimer la progression de ces paquets de pluie. Après plusieurs échanges téléphoniques entre St Cyr, Pontoise et Château Thierry, il est retenu un départ de Pontoise vers 12-13h et de St Cyr entre 14-15h.

Pontoise

T. Moy.

Humidité

Vent

14°C

89%

20 Km/h

Château Thierry

T. Moy.

Humidité

Vent

16°C

88%

24 Km/h

Effectivement, les navigations se sont effectuées sous un ciel bas et chargé d’humidité avec un fort vent du Sud-Ouest qui modifiait réellement la trajectoire. On pouvait voir, à l’horizon, vers le Nord-Est la pluie tomber violemment.

Le premier Cessna est arrivé vers 13h et s’est posé à mi-piste sur un terrain en herbe bien gras du fait du récent passage pluvieux. Le deuxième appareil est arrivé ½ heure plus tard. Quant au troisième il est arrivé vers 16h.

Les avions se sont stationnés devant les hangars, ou nos hôtes nous attendaient.

Photo 3 : Une partie du groupe à l’abri du vent

Après une pause casse-croûte collective bien méritée, l’entreprise nous a été présentée. Puis les deux hélicoptères ULM « Kompress » qu’elle utilise.

Aujourd’hui, HELI LIGHT ULM a deux activités principales :

  1. d’une part le montage des appareils provenant de l’importateur, les réglages dont ceux liés à la voilure tournante, la maintenance. L’expérience technique est réelle avec 25 ans d’ancienneté en atelier aéro dédié aux voilures tournantes.

  2. d’autre part l’école de pilotage et l’organisation de stages spécifiques. Là aussi l’expérience est importante avec 11 000 heures de vol.

La société attend avec impatience l’arrivée prochaine d’un hélicoptère « Ranabot » biplace côte à côte afin de complémenter ses deux « Kompress » qui sont des biplaces en tandem.

Photo 4 : Le Kompress CH-7 Charlie 2

La Classe 6 :

Un hélicoptère ultraléger qui répond aux conditions techniques suivantes :

  • monomoteur dont la puissance maximale est inférieure ou égale à 80 kW pour un monoplace et à 100 kW pour un biplace ;

  • la masse maximale est inférieure ou égale à 300 kg pour un monoplace et à 450 kg pour un biplace ; ces masses peuvent être augmentées de 10 % dans le cas d’un ULM à flotteurs ;

  • la charge rotorique à la masse maximale est comprise entre 8 et 20 kg au m². »

Les échanges très instructifs et l’enthousiasme de nos interlocuteurs ont failli faire oublier à nos amis pilotes que la météo ne s’était pas améliorée et qu’il valait mieux ne pas trop trainer.

Les deux premiers Cessna 172 sont donc repartis vers Pontoise.

Dés la fin de la montée initiale, ils ont croisé leur collègues qui arrivaient de St Cyr (très vite, car poussés par le vent !).

Photo 5 : Le parking aéronefs de Château Thierry

Bien entendu, un grain barrait la route du retour sur Pontoise ! Le premier Cessna est passé au Sud, le second au Nord. Ce qui n’a pas manqué d’attirer l’attention du contrôleur aérien de Paris Info qui a demandé, inquiet, au second si il allait continuer longtemps en direction de Creil car cette zone est toujours interdite de pénétration. Nous l’avons rassuré en reprenant un cap vers Pontoise.

L’intégration dans le tour de piste de Pontoise s’est effectué avec quelques petits instants de doute liés à un contrôleur qui visiblement apprenait le métier !

Conclusion : Le ciel français accueille un nouveau type d’aéronefs qui bénéficient d’une longue expérience dans le domaine. Ces petites machines, par la taille, n’ont rien à envier au plus grosses. Du fait de leur coût nettement inférieur, elles vont permettre à un plus grand nombre d’accéder aux joies des voilures tournantes.

Merci à HELI LIGHT ULM pour l’accueil, nous reviendrons vous voir.

J-Louis DEVEAUTOUR, responsable de la SSA des Hauts de Seine

Comments are closed.