• Championnat de France Club à Issoudun dimanche 15 juillet 2018 - 09:38
    Un grand bravo à Adrien Henry qui au bout de 7 jours de compétition et prés de 2142km parcourus dans les airs, se voit attribuer le titre de Champion de France 2018 en classe club. Les championnats de France qui se tenaient à  Idsoudun, sur l’aérodrome de Fay-Ségry ont accueilli tous les jours, du 8 […]
  • ANDREW DU PILOTE DE L’EQUIPE DE CHINE DECOUVRE LE CNVV vendredi 13 juillet 2018 - 16:29
    Du 8 au 11 juillet, Andrew DU, pilote de l’équipe de Chine, a pu découvrir notre Centre National de Vol à Voile. Après 3 vols de 6h réalisés en Duo Discus avec Claude BRIEND MARCHAL, Président délégué du CNVV et une présentation du simulateur par Philippe LEVY, il a été interviewé par Jean-Nicolas BARELIER, Directeur Technique […]
  • CHAMPIONNAT DU MONDE À OSTROW lundi 9 juillet 2018 - 19:49
    Début des épreuves, pour nos bleus, en classe standard, 15m et club. Pour suivre les résultats rendez-vous sur : http://bit.ly/ostrow2018 Plus de photos sur : http://www.facebook.com/poledfranceplaneur ! Bonne chance à nos français !
  • Championnat de France Classe Club à Issoudun lundi 9 juillet 2018 - 10:13
    Hier a débuté le championnat de France classe club à Issoudun sur l’aérodrome de Fay-Ségry. Avec un plafond de 1800m, des Vitesses Varios entre 1,5 et 3m/secondes et un vent soutenu, la 1ère journée de championnat s’est clôturée avec une victoire de Yann Ehrstrom ! Podium : 1. Yann Ehrstrom (Pic saint Loup) 2. Richard […]
  • CHAMPIONNAT DE FRANCE CLASSE CLUB lundi 2 juillet 2018 - 20:11
    Du 8 au 14 juillet 2018 aura lieu le championnat de France classe club à Issoudun Venant de tout l’hexagone et même de l’Angleterre, 50 pilotes viendront défier l’aérologie de la Région Centre, internationalement reconnue pour sa qualité exceptionnelle de vol et ses conditions propices au Vol à Voile de plaine. Lancés à pleine vitesse, […]

Paris Île de France Météo France

Pages Club

Formation de Pilote

La formation d’un pilote de planeur se déroule en deux phases.

Dans une première phase, le pilote débutant se forme au pilotage d’un planeur.

Dans une deuxième phase, le pilote de planeur est formé à la technique du vol à voile, c’est à dire le vol sur la campagne.

La formation de base
La préparation au Brevet de Pilote Planeur comporte deux partie :

  1. Une partie pratique
  2. Une partie théorique

La partie pratique

La partie pratique consiste en l’apprentissage de la technique de pilotage d’un planeur. Elle est effectuée en vol exclusivement par des pilotes instructeurs diplômés. Elle conduit au lâcher : l’élève pilote est autorsisé à voler seul à bord. L’élève pilote doit alors effectuer dix vols solo, sous la responsabilité d’un instructeur, dont au moins un d’une heure et être titulaire de la partie théorique pour avoir le droit de se présenter à l’examen. La DGAC mandate un inspecteur qui délivre (ou non) le BPP.

Partie Théorique

La partie théorique est le BPP théorique. Il consiste en un QCM de 50 questions. Cet examen est organisés tous les deux mois dans les locaux de la DGAC.

Le CVVFR organise des cours de préparation à l’examen théorique du BPP en partenariat avec la Maison des Jeunes de Fontainebleau (FLC-MJC)

Le BPP

Le BPP permet au jeune breveté de voler seul à bord, en local de l’aérodrome. La formation continue par l’école de vol sur la campagne.

Vol local et vol sur la campagne

Le BPP autorise le jeune pilote à voler seul sans l’autorisation d’un instructeur mais ne permet pas encore de voler loin de l’aérodrome de départ pour effectuer des circuits. Le pilote doit être autorisé à voler sur la campagne par un instructeur.

Le lâcher campagne

En alternance avec des vols solo qui permettent d’acquerir de l’expérience, la formation continue, avec un instructeur, par l’école sur la campagne. La formation consiste en l’apprentissage du vol à voile.

  • S’orienter
  • Circuiter
  • Se vacher …

Le Brevet D

La fin de formation aboutit au lâcher sur la campagne et à une épreuve : le Brevet D.

Le pilote effectue un circuit avec une branche d’au moins 50 km, un vol d’au moins 5 H et un gain d’altitude de 1000m.

Le jeune pilote est alors considéré comme pilote de vol à voile.