• Résultats WAGAC 2017 mercredi 9 août 2017 - 15:57
    Félicitations à notre équipe de France de voltige en planeur pour ses performances durant le championnat du Monde de Voltige à Torun ! Les résultats de nos pilotes sont visibles sur ce lien.
  • Rassemblement des Femmes de l’Air 2017 mercredi 9 août 2017 - 15:55
    Le Rassemblement des Femmes de l’Air aura lieu les 2 et 3 septembre sur l’aérodrome de Blois - Le Breuil. Cet événement est l’occasion de mettre en relation les femmes des différentes associations aéronautiques, l’Association Française des Femmes Pilotes prévoit plusieurs stands et expositions pour vous accueillir. Cliquer sur ce lien pour plus d’informations.
  • Le Bourget Air Show vendredi 16 juin 2017 - 18:10
    During the 52nd Le Bourget Air Show, the French Gliding Federation (FFVV), in collaboration with EXTRA, the German aerobatics airplane manufacturer and Siemens AG, are proving that electrically powered flight has now become a true reality in general aviation. Discover this revolution on our daily presentation! [download our press release]
  • Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace - Paris Le Bourget jeudi 15 juin 2017 - 14:56
    La FFVV, associée à Siemens et Extra Aircraft, feront la démonstration que le vol électrique est devenu une réalité pour l’aviation générale. Avec le remorquage de notre planeur de voltige par l’EXTRA 330LE, vous découvrirez tous les jours cette révolution en vol au Bourget ! Voir notre communiqué de presse à ce sujet | download […]
  • Championnat du Monde Féminin 2017 mardi 23 mai 2017 - 14:38
    Nous avons le plaisir de partager avec vous les excellents résultats de l’équipe de France féminine de planeur aux Championnats du Monde qui se sont tenus du 21 mai au 4 juin à Zbraslavice, République Tchèque. L’’équipe de France féminine s’est adjugée la médaille d’or par équipe. Voir notre communiqué de presse.

Paris Île de France Météo France

Pages Club

Formation de Pilote

La formation d’un pilote de planeur se déroule en deux phases.

Dans une première phase, le pilote débutant se forme au pilotage d’un planeur.

Dans une deuxième phase, le pilote de planeur est formé à la technique du vol à voile, c’est à dire le vol sur la campagne.

La formation de base
La préparation au Brevet de Pilote Planeur comporte deux partie :

  1. Une partie pratique
  2. Une partie théorique

La partie pratique

La partie pratique consiste en l’apprentissage de la technique de pilotage d’un planeur. Elle est effectuée en vol exclusivement par des pilotes instructeurs diplômés. Elle conduit au lâcher : l’élève pilote est autorsisé à voler seul à bord. L’élève pilote doit alors effectuer dix vols solo, sous la responsabilité d’un instructeur, dont au moins un d’une heure et être titulaire de la partie théorique pour avoir le droit de se présenter à l’examen. La DGAC mandate un inspecteur qui délivre (ou non) le BPP.

Partie Théorique

La partie théorique est le BPP théorique. Il consiste en un QCM de 50 questions. Cet examen est organisés tous les deux mois dans les locaux de la DGAC.

Le CVVFR organise des cours de préparation à l’examen théorique du BPP en partenariat avec la Maison des Jeunes de Fontainebleau (FLC-MJC)

Le BPP

Le BPP permet au jeune breveté de voler seul à bord, en local de l’aérodrome. La formation continue par l’école de vol sur la campagne.

Vol local et vol sur la campagne

Le BPP autorise le jeune pilote à voler seul sans l’autorisation d’un instructeur mais ne permet pas encore de voler loin de l’aérodrome de départ pour effectuer des circuits. Le pilote doit être autorisé à voler sur la campagne par un instructeur.

Le lâcher campagne

En alternance avec des vols solo qui permettent d’acquerir de l’expérience, la formation continue, avec un instructeur, par l’école sur la campagne. La formation consiste en l’apprentissage du vol à voile.

  • S’orienter
  • Circuiter
  • Se vacher …

Le Brevet D

La fin de formation aboutit au lâcher sur la campagne et à une épreuve : le Brevet D.

Le pilote effectue un circuit avec une branche d’au moins 50 km, un vol d’au moins 5 H et un gain d’altitude de 1000m.

Le jeune pilote est alors considéré comme pilote de vol à voile.